PAGE ACCUEIL

Séminaire

Séminaire Littérature(s) numériques, 2014-2015

Dans la continuité de l’année dernière, le séminaire du Labex OBVIl se poursuit avec des interventions portant sur les problématiques des principaux projets et orientations de recherche de l’équipe.

La production littéraire à l’ère numérique, avec les effets des nouveaux outils et du tournant dit social touchant  aux multiples exploitations des traces numériques, de la constitution de la mémoire et des valorisations possibles d’une telle tendance.
Un second aspect concerne les évolutions des méthodes savantes et des pratiques lettrées, des annotations à l’émergence d’un potentiel Web 3.0 ancré dans le sémantique. Quels liens entre la dimension industrielle des annotations (les plateformes de lecture dites sociales) et une philosophie sémantique du Web, mettant en place un complexe de valorisation reposant sur des dimensions algorithmiques et des modèles de recommandation?
Également au programme, un regard critique sur les archives audio-visuelles, la spécificité de leurs objets et les liens possibles entre la numérisation des œuvres imprimées et des formats interactifs.
Finalement, deux séances par des partenaires internationaux du Labex: une présentation autour des formations de canons littéraires et des visualisation par Franco Moretti et son groupe de recherche, et une deuxième par Jeffrey Schnapp, directeur du meTalb à Harvard, autour des Humanités numériques et le “Knowledge Design”.

Coordination : Alexandre Gefen (CNRS-Université Paris-4, Labex OBVIL), Milad Doueihi (Chaire thématique HumaNum, Labex OBVIL).

Séminaire Littérature(s) numériques, 2013-2014

Co-organisé par la FMSH et le Labex OBVIL (PRES Paris-Sorbonne) avec la collaboration de la BnF, ce séminaire visera à réfléchir aux problématiques propres à la conversion numérique de la littérature française et des études littéraires. Considérant que les humanités numériques doivent être pensées en regard de la vie littéraire contemporaine, il s'agira de se pencher sur la convergence entre les nouvelles formes d'écriture et de lecture connectés et les méthodes critiques actuelles. À l'heure où la littérature numérique s'invente et à celle où le champ des Humanités numériques se structure, une réflexion méthodologique et épistémologique sur un champ méthodologique essentiel pour la philologie, l'histoires et  texte littéraire s'impose. On réfléchira donc tant sur les poétiques du support numérique que sur les nouveaux objets et les nouveaux enjeux de la littérature en réseau, autant sur les méthodes émergentes de compréhension et d’analyse des textes littéraires que sur celles de diffusion et de valorisation du savoir et du patrimoine.

Coordination : Alexandre Gefen (CNRS-Université Paris-4, Labex OBVIL, Jean-Gabriel Ganascia (Université Paris 6, Labex OBVIL).
Jeudi 17h00-19h00 maison Suger 16 -18 rue Suger 75006 Paris, France.

Littérature et numérique. Édition de corpus : méthodes et questions (2016-2017)

Coordination : Didier Alexandre (Université Paris-Sorbonne / Labex OBVIL), Milad Doueihi (Chaire thématique HumaNum, Labex OBVIL).